top of page

Christopher Schmitz

Christopher Schmitz - Architecte

Davide Moretti

A PROPOS

 

LE RÔLE DE L’ARCHITECTE

 

L’architecte a la capacité d’intervenir à tous les niveaux d’un projet, de la conception à la réalisation des travaux (l’implantation des bâtiments, leur composition, leur organisation et l’expression de leur volume ainsi que le choix des matériaux et des couleurs). La vocation de l’architecte est de participer à tout ce qui relève de l’aménagement de l’espace et plus particulièrement de l’ acte de bâtir. Son recours est obligatoire pour l’établissement du projet architectural faisant l’objet d’une demande de permis de construire (sauf pour les cas dérogatoires prévus par l’article 4 de la loi sur l’architecture). L’architecte répond aux attentes de chaque usager en veillant au respect de l’intérêt collectif. L’architecte est chargé par le client, appelé maître d’ouvrage, de concevoir le projet architectural.

 

QUELLES GARANTIES VOUS OFFRE L’ARCHITECTE ?

 

-Garantie de compétence : L’exercice de la profession et le port du titre d’architecte (ou d’agréé en architecture) sont réglementés. Nul ne peut exercer et porter le titre d’ architecte sans être assuré et inscrit à un tableau régional de l’ Ordre des architectes. Tout au long de sa carrière l’architecte entretient et améliore son savoir-faire par le biais de la formation continue.

 

-Garantie d’éthique : L’architecte, au moment de son inscription au Tableau de l’Ordre, prête serment et s’engage à respecter le Code des devoirs professionnels qui définit les missions de l’architecte et ses obligations professionnelles : un devoir de conseil, d’assistance et des obligations vis-à-vis de ses clients.

 

-Garantie contractuelle : Les missions que vous confiez à l’architecte font l’objet d’un contrat écrit, indiquant clairement les obligations mutuelles de chacun.

 

ARCHITECTURE RESPONSABLE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

 

Le développement durable repose sur quatre piliers :

 

-Un pilier environnemental : L’architecte garantit que votre construction sera «responsable», que son insertion sera harmonieuse dans un territoire déjà structuré par des réseaux de transports, des réseaux techniques (électricité, eau, etc.), et une activité économique ou commerciale.

 

-Un pilier économique : L’architecte inscrit sa démarche dans une logique d’éco-efficience qui garantit la réduction des consommations énergétiques et la bonne performance thermique du bâtiment.

 

-Un pilier social : L’architecte se préoccupe avant tout de l’usage que vous ferez du bâtiment. Il doit prévoir les usages futurs et leur modularité dans la perspective des évolutions prévisibles de votre famille ou de vos activités.

 

-Un pilier culturel : L’architecte vise à la bonne intégration du bâti dans son contexte culturel et traditionnel. Il est sensible aux matériaux et savoir-faire locaux.

 

PRIVILÉGIER LES MISSIONS COMPLÈTES

 

L’architecte vous guide dans le processus de construction et vous aide à transformer vos idées en réalité, tout en tirant le meilleur profit d’un site. Sa prestation complète est facteur de qualité, de performances et d’économies sur la durée. Elle garantit au client le meilleur rapport qualité/prix au moment de l’investissement et des économies ultérieures appréciables.

 

L’ARCHITECTE À VOTRE ÉCOUTE

 

Parce que vous avez votre façon de vivre et vos goûts personnels... Le rôle de l’architecte est avant tout de vous écouter; à partir de vos besoins, de vos goûts, de votre mode de vie, de l’évolution possible de votre famille, l’architecte vous aide à définir votre projet. L’architecte ne vend ni modèle, ni plan type. Sa valeur ajoutée, c’est le sur-mesure au moindre coût.

 

GARANTIES PROFESSIONNELLES

 

Obligation d’assurance : Tous les intervenants à l’acte de construire doivent avoir une assurance. L’architecte est obligatoirement assuré pour couvrir l’ensemble des actes qui engagent sa responsabilité professionnelle.

 

Devoir de conseils : L’architecte est tenu à un devoir de conseil qui s’ exerce tout au long des missions qui lui sont confiées. Ses mises en garde sont le plus souvent adressées :

 

Au stade de la conception : l’architecte doit vous avertir de la faisabilité de l’opération, vous mettre en garde contre l’état du sol ou du sous-sol, vous prévenir des imperfections d’un ouvrage réalisé à moindre frais ou de l’éventuel dépassement du budget prévu, des risques de la construction envisagée sur les immeubles voisins...

 

Au stade de la réalisation : l’architecte doit vous conseiller sur le choix des entreprises, sur la qualité et les caractéristiques des matériaux utilisés (il peut vous déconseiller l’usage de certains matériaux),

 

Au stade de la réception : il doit vous alerter sur tous les vices et malfaçons apparents.

 

QUAND EST-IL OBLIGATOIRE DE FAIRE APPEL À UN ARCHITECTE ?

 

Pour les personnes morales, le recours à l’architecte est obligatoire pour concevoir et établir tout projet soumis à une demande de permis de construire, qu'il s’agisse de la construction d’une maison, de la transformation ou de l’agrandissement d’un bâtiment, d’un local professionnel, commercial ou d’activité (article 3 de la loi du 3 janvier 1977 sur l’ architecture).

 

Pour les personnes physiques désirant construire ou réhabiliter pour elles-mêmes, le recours à l’architecte est obligatoire si la surface de plancher ou l’ emprise au sol de la partie de la construction constitutive de surface de plancher excèdent 170 m2. En cas d’extension d’un bâtiment existant, le recours à l’architecte est obligatoire si l’extension a pour effet de porter l’ensemble après travaux au-delà de 170 m2.

 

L’intervention d’un architecte s’avère toujours profitable, même si les travaux d’aménagement d’une construction existante ne portent pas la surface à plus de 170 m2 ou relèvent de la liste des travaux soumis à simple déclaration préalable.

 

LE CALCUL DES HONORAIRES

 

Le contrat que vous allez signer avec l’architecte doit préciser son mode de rémunération, ainsi que le montant de ses honoraires. La rémunération de l’architecte dépend essentiellement de trois facteurs :

 

— du coût des travaux,

— de la complexité l’opération,

— de l’étendue et de la difficulté de la mission que vous lui confiez.

 

Il est impossible de connaître le coût final de la construction tant que les entreprises consultées n’ont pas présenté leur devis. Vous rémunérez l’architecte, mais il vous fait faire des économies ...

 

Le recours à l’architecte assure au particulier une mise en concurrence des entreprises, ce qui est un facteur de baisse des coûts à prendre en considération. En outre, la comptabilité des travaux s’opère au fur et à mesure de l’avancement du chantier.

 

L’architecte doit veiller en permanence à ce que le calendrier de la construction soit respecté. Il vérifie que les matériaux utilisés et les techniques de mise en œuvre correspondent parfaitement à ce qui a été prévu dans les marchés d’entreprise.

 

Un bâtiment construit par un professionnel qui engage sa responsabilité personnelle, vivra mieux et plus longtemps, réduisant ainsi les frais d’entretien.

 

Les honoraires de l’architecte sont négociables par le client alors que, par exemple, la marge du constructeur de maisons individuelles n’est pas clairement identifiée.

 

L’architecte, professionnel du développement durable, vous proposera les solutions techniques les plus adaptées au bâtiment, au site et à vos usages, ainsi que les meilleures performances énergétiques. Vos factures s’en ressentiront.

bottom of page